motoavecchauffeur.com | Comment devenir Taxi Moto?
16042
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16042,qode-listing-1.0.1,qode-social-login-1.0,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,bridge-child,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.2,vc_responsive

Comment devenir chauffeur de Taxi Moto en 5 étapes ?

 

Devenir taxi moto ne s’improvise pas : on ne devient pas ou plus chauffeur de taxi moto du jour au lendemain comme c’était  le cas dans les années 2000 avec son permis A en poche. Depuis le 1er Avril 2011, l’activité de transport de personnes à moto à titre onéreux est réglementée.

Toute personne souhaitant se lancer en tant que chauffeur de moto taxi doit bien s’informer sur la réglementation en vigueur, les différentes étapes et autorisations nécessaires à l’exercice de la profession de taxi moto.

Soyons clair d’entrée, à de très rares exceptions prêtes, aucune centrale de réservation ou petite structure avec un portefeuille clients ne font appels à des chauffeurs salariés, tous les chauffeurs de taxis motos sont indépendants et affiliés à des groupements ou des plateformes de réservation de taxis motos (UrbanDriver, Citybird, Motocab, etc.) au même titre que les VTC et taxis (G7, chauffeur privé, Le Cab etc.).

 

Sommaire :

  1. Les pré-requis ?
  2. Comment obtenir la carte professionnelle ?
  3. La création d’un centre de coût ?
  4. L’achat de sa moto et l’équipement nécéssaire ?
  5. La souscription à une assurance spécifique pour le transport de personnes à titre onéreux ?

 

1. Les pré-requis ?

 

Permis de conduire de catégorie A depuis minimum 3 ans.

Vous ne pourrez pas exercer l’activité de transport de personnes en taxi moto avec n’importe quel type de deux roues. Pour exercer l’activité de conducteur de véhicules motorisés à deux ou trois roues, il est nécessaire d’être titulaire du permis de conduire autorisant la conduite des motocyclettes et tricycles à moteur (catégorie A) depuis au moins trois ans. Il s’agit du minimum légal, les assurances pour le transport de personnes à titre onéreux demandent généralement au minimum 5 ans d’ancienneté, 5 ans d’assurances gros cube et aucun sinistre responsable au cours des 5 dernières années.

 

Casier judiciaire vierge

Selon l’Article R3120-8 du code des transports, nul ne peut exercer la profession de conducteur de véhicule de transport public particulier si figure au bulletin n° 2 de son casier judiciaire, ou à son équivalent pour les non-nationaux, l’une des condamnations suivantes :

1° Une condamnation définitive pour un délit sanctionné en vertu du code de la route par une réduction de la moitié du nombre maximal de points du permis de conduire ;

2° Une condamnation définitive pour conduite d’un véhicule sans être titulaire du permis de conduire correspondant à la catégorie du véhicule utilisé ou pour conduite malgré l’annulation du permis de conduire ou malgré l’interdiction d’obtenir la délivrance du permis, ou encore pour refus de restituer son permis de conduire après l’invalidation ou l’annulation de celui-ci ;

3° Une condamnation définitive prononcée par une juridiction, française ou étrangère, à une peine criminelle ou à une peine correctionnelle d’au moins six mois d’emprisonnement pour vol, escroquerie, abus de confiance, atteinte volontaire à l’intégrité de la personne, agression sexuelle ou infraction à la législation sur les stupéfiants.

 

2. Comment obtenir la carte professionnelle ?

Pour obtenir votre carte professionnelle de conducteur de véhicule motorisé à 2 ou 3 roues utilisé pour le transport à titre onéreux de personnes, vous devez faire une demande auprès de la préfecture de police si vous résidez à Paris ou auprès de la préfecture de votre département.

Pour demander votre carte taxi moto, vous devez :

  • Etre titulaire du permis A depuis plus de 3 ans.
  • Passer une visite médicale auprès d’un médecin agréer par la préfecture de votre département.
  • Passer l’examen taxi moto ou pouvoir justifier d’une expérience de 12 mois en tant que chauffeur professionnel de personnes au cours des 10 dernières années (par exemple ambulancier, chauffeur de taxi ou VTC etc.).

Vous habitez à Paris ? Cliquez ici pour télécharger le formulaire et ici pour prendrez rendez-vous auprès d’un médecin agréé par le préfet de police.

Pièces à fournir dans votre dossier :

  • Photocopie recto verso de votre pièce d’identité,
  • Photocopie recto verso du permis de conduire mention « A » depuis 3 ans,
  • Justificatif de domicile,
  • Photos d’identité réglementaires,
  • Photocopie de la visite médicale passée chez un médecin agréé par la préfecture (A compter du 2 mai 2017, la tarification réglementaire de la visite médicale chez un médecin traitant agrée est passée de 33 à 36 euros).

 

3. La création d’un centre de coût

N’étant pas salarié, il vous faut obligatoirement un centre de coût pour facturer vos clients et vos partenaires. Une fois votre carte taxi moto obtenue, vous pouvez désormais entamer les procédures pour créer votre société ou choisir le statut d’auto-entrepreneur.

Bien que les plafonds actuellement fixes à 32.900€ par an en tant que prestation de service vont évoluer prochainement, le statut d’auto-entrepreneur s’il est intéressant au lancement de votre activité deviendra vite dépasser après quelques années d’exploitation.  Outre la limite de chiffres d’affaires en tant qu’auto-entrepreneur, le statut de société offre de nombreux avantages tels la déduction des frais professionnelles (location véhicule, entretien, essence etc) et la récupération de la TVA.

Au vue des statuts actuels, nombre de chauffeurs qui se lancent actuellement en tant que moto taxi choisissent de créer leur entreprise de transport en SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle) avec le code APE 4932Z Transports de voyageurs par taxis. Pour toute question ou précision sur la création de votre entreprise et le choix du statut, nous vous invitons à vous renseigner auprès de votre expert-comptable.

 

4. L’achat de sa moto et l’équipement nécessaire ?

Pour commencer votre activité, il est tout à fait possible d’acheter une moto d’occasion. La réglementation impose d’avoir un véhicule motorisé à deux ou trois roues (VMDTR) de moins de 5 ans d’ancienneté et un moteur d’une puissance nette supérieure ou égale à 40kW, sauf s’il s’agit d’un véhicule électrique ou hybride.

A Paris, 90% des chauffeurs sont équipés de Honda Goldwing 1800cc, idéal de par le confort offert aux passagers. Vous trouverez également des pilotes équipés de BMW K1600 GTL, Suzuku Burgman 650cc et BMW C-Evo, le taxi-scooter électrique.

 

5. La souscription à une assurance spécifique pour le transport de personnes à titre onéreux

La souscription à une assurance spécifique pour le transport de personnes à titre onéreux est obligatoire pour exercer en tant que taxi moto. Deux compagnies d’assurances se sont spécialisées dans l’assurances des motos taxis : AXA et la Mutuelle des Motards.

Vous avez une question? Contactez nous.